1 ORIONIS SEPTEMBRE 2015

 

Me tatron 2

 Unnamed 5                                         

 

ORIONIS (Par : ORIONIS)

Septembre 2015

 

Je suis Orionis. Je suis venu jusqu’à vous en ce jour, frères et sœurs humains dans la chair de 

cette Terre. Ma dernière venue remonte à quelques années, et ce temps n’est pas là au hasard 

au sein de votre linéarité. Je viens en tant que celui qui voilà fort longtemps, lors du début de la 

falsification, ai veillé à ce que les accords entre les forces de la Confédération Intergalactique et 

les forces opposées à la Lumière en ce temps-là respectent un certain nombre de règles. Ainsi 

j’ai fait partie, jusqu’à voilà peu de temps, aussi bien de ce qui fut nommé les Lipika Karmiques, 

veillant à la bonne exécution du respect de certaines règles obligatoires au sein de ce monde 

jusqu’à sa libération future.

Aujourd’hui je reviens donc, comme Marie l’a fait voilà peu de temps, afin d’impulser de 

manière collective sur la Terre, en accord avec les peuples de la nature et en accord avec 

l’ensemble des forces de la Confédération Intergalactique, l’allumage ultime du Feu du Cœur et 

donc de la Merkabah Interdimensionnelle collective et personnelle. Permettez-moi tout d’abord 

de nous établir ensemble au sein de cet ultime Feu du Cœur venant embraser l’éphémère et 

révéler votre gloire et votre beauté au sein de l’Éternité.

... Silence...

Comme vous le vivez à l’échelon individuel et collectif de cette Terre, tout ce qui avait été voilé, 

caché et tu, se retrouve aujourd’hui, aussi bien au niveau individuel que collectif, éclairé par la 

puissance de la Lumière fêtant d’ores et déjà le retour de la totalité de l’Esprit Saint, de la 

Lumière, au sein de ce monde.

Vous voici donc rentrés de plain-pied et en pleine conscience dans ce qui avait été explicité par 

les Anciens, c'est-à-dire le Choc de l’humanité. Soyez assurés, où que vous soyez et quelque rôle 

que vous jouiez encore, de la juste rétribution, correspondant aux paroles du Christ qui sont : 

« Il te sera fait selon ta foi » et surtout : « Lève-toi et marche ». Marche sur le chemin de ton 

éternité déjà acquise, déjà retrouvée ou en voie de redécouverte. Je viens achever l’ultime cycle 

de l’enfermement s’achevant en ces jours, vous permettant à chacun de trouver sa juste place, 

son juste état en fonction de ce que dit la conscience, en toute liberté, en chacun de vous et de 

manière collective.

Ainsi le Feu descend du ciel, comme je l’avais exprimé lors de ma dernière présence dans la 

chair de celui qui fut nommé Bença Deunov. Je vous invite à vous renseigner sur cette ultime 

prophétie, je vous invite à vous renseigner sur ce que j’ai pu écrire à ce moment-là nommé 

Page 2 sur 5

2

l’Amour Universel. Ceci dit, la période qui s’ouvre devant vous est celle de la résolution de tout 

antagonisme, de toute opposition et de toute confrontation. Ainsi que cela vous a été dit et 

répété, que cela soit par les Anciens, les Archanges, les Étoiles ou encore Bidi, et même plus 

récemment les peuples de la nature.

L’heure est venue de chanter les louanges de la Liberté retrouvée, de la Liberté accomplie et 

révélée. 

Je vous invite d’ores et déjà, si tel est votre cœur, de vous plonger au cœur de votre cœur, là où 

se trouve cette fameuse résolution de tous les antagonismes, de tous les conflits, de toutes les 

mémoires et de toutes les illusions.

Par ma présence en ce jour, ici et sur toute la Terre, je signe le dernier décret mettant fin aux 

accords écrits, signés voilà plus de 320.000 ans, car les temps sont venus. La deuxième Étoile 

approche maintenant à toute vitesse de votre Soleil, celui-ci réagit déjà et exulte de la grâce de 

la Liberté, vous donnant à vivre la présence de votre corps d’Êtreté, la présence de la Liberté, la 

présence de la Vérité et la présence de l’Éternité.

Enfants de l’Un, ainsi que la Source vous l’a déclamé, ainsi que Uriel vous l’a chanté, le temps 

maintenant de la Lumière nue, pure et intégrale est venu. Traditionnellement en ce monde, les 

porteurs de Lumière dans le cœur que sont les Élohim et les Néphilim se pressent au seuil de 

votre conscience. N’y cherchez pas une Présence au sens d’entité mais voyez-y bien la flamme 

de la résurrection, la flamme de la Vérité brûlant et achevant de consumer ce qui résiste en 

chacun comme au niveau du collectif.

Je vous invite donc à chanter Élohim et Néphilim, dans la même vibration, dans le même Amour, 

dans la même fréquence, vous apportant alors l’indispensable nécessaire au sein de votre cœur, 

à la vérité du Feu de l’Amour en ce monde et non plus seulement en votre cœur. Ainsi en vous- mêmes, de manière audible ou silencieuse, vous répétant ces deux noms : Élohim, Néphilim, 

vous donnant accès à la stabilité du cœur, vous mettant en contact avec les peuples de la 

nature. Je vous rappelle aussi le salut d’Orion vous permettant, pour ceux d’entre vous n’étant 

pas au fait de la vibration pour le moment, n’étant pas au fait de la a-conscience, n’étant pas au 

fait du Soi, d’éprouver dans le cœur la vérité de vos contacts, de vos Présences. 

Ainsi, évoquant et vibrant ces deux noms sacrés de la façon suivante, vous trouverez ce qu’il 

reste, ainsi que vous le pensez peut-être, à retrouver, à exprimer et à manifester. 

Ainsi je le fais pour vous : 

Elooooohimmmmm, Nephiiiiiliiiiimmmmm par trois fois.

En chœur avec l’assemblée:

Page 3 sur 5

3

Elooooohimmmmm, Nephiiiiiliiiiimmmmm...

Elooooohimmmmm, Nephiiiiiliiiiimmmmm...

Elooooohimmmmm, Nephiiiiiliiiiimmmmm...

Ainsi s’ouvre en vous, en quelque lieu et place que ce soit, le canal de Lumière régénérant en 

vous la fréquence des Élohim et des Néphilim, vous permettant de créer le couloir ascensionnel 

vous dirigeant vers votre destination, plus particulièrement pour ceux d’entre vous ayant à vivre 

la a-conscience en totalité, libérés de toute chair, ou pour ceux d’entre vous, libérés de la chair 

ou non, devant transiter au niveau de la Jérusalem Céleste, au niveau du Cercle de Feu des 

Anciens, l’un parmi les six existant encore.

Réveillant aussi en vous la vibration originelle des êtres de Feu ayant apporté les structures 

géométriques non altérées présentes sur les Cercles de Feu des Anciens et en d’autres endroits 

de la planète, connus ou encore méconnus, résonnant les piliers d’ancrage de la Terre au sein de 

sa nouvelle dimension, résonnant en vous la révélation et le dévoilement apparent, en ce 

monde, de votre cœur, de l’Amour et de la Vérité.

Ainsi, vous approchant chaque jour de plus en plus de la simplicité, de l’humilité et de la Joie, 

vous rencontrerez ce que vous devez rencontrer en Amour et en stase. Aujourd’hui, dès l’instant 

où l’Archange Mikaël aura accompagné la deuxième Étoile en descendant jusqu’à votre sol, dès 

cet instant-là vos activités dites extérieures devront cesser sine die jusqu’à l’Appel de Marie. Il 

n’y aura aucun moyen de vous tromper, ou d’être trompé, car les sons du ciel et de la Terre qui 

ont déjà fait leurs apparitions de manière continue en vos oreilles, et de manière visible en vos 

cieux, non plus de manière parcellaire mais de manière globale, seront pour vous le moment de 

régler vos affaires, de mettre en ordre ce qui doit l’être et de vous retirer au centre de vous- même, préparant ainsi en quelques jours la plénitude de l’Appel de Marie.

Donc veillez et priez, n’attendez rien, ne projetez rien mais observez, en vous comme sur l’écran 

de ce monde, ce qui se déroule actuellement. Nombre de prophéties ont été données, que cela 

soit ma dernière prophétie dans la chair de Bença Deunov lors de la fin de vie de son corps, que 

cela soit par Saint Jean, que cela soit par nombre de prophètes en quelques traditions, cultures

ou religions que ce soit, vous ayant donné des marqueurs temporels extrêmement précis.

Les forces de l’ombre résiduelles en cette Terre comme au sein de ce système solaire ne 

pouvant plus s’appuyer sur les lignes de prédation dissoutes lors de la Libération de la Terre,

voilà quelques années, reconnaîtront elles-aussi le signal et permettront alors, à ce moment-là,

que la majesté de la Lumière des Cœurs Ardents du Soleil se déploie sur la Terre. Si 

l’astrophysique vous intéresse, je vous invite à relire ce qui fut exprimé voilà presque dix ans par 

le guide bleu de Sirius nommé Sereti, vous ayant expliqué à cette époque ce qui à ce moment-là

devait vous sembler bien improbable mais qui, aujourd’hui, est confirmé par les données de 

l’observation aussi bien sur Terre que dans le Soleil.

Page 4 sur 5

4

Ainsi donc veillez et priez, veillez surtout à demeurer le cœur léger, le cœur aimant, et vous 

savez pour cela qu’il n’y a pas de meilleur emplacement que l’humilité et la simplicité du cœur 

ne se préoccupant plus d’autre chose que de cette notion de retour en Éternité. Par la Grâce des 

Élohim et des Néphilim, ceux qui voici 50.000 ans ou 300.000 ans ont permis que jamais ne 

s’éteigne la flamme de la Vérité quelles que soient les apparences, quelles que soient les 

souffrances et quelles que soient les tribulations.

Je viens vous inviter à célébrer non plus une quelconque noce mais bien plus le retour en votre 

éternité. Chacun d’entre vous, à sa façon, chacun d’entre vous en fonction de son état de 

conscience, de sa présence ou de son absence, verra cela se dérouler selon une perspective 

profondément différente correspondant toutefois à la même Vérité et à la même réalité.

Dignes Fils Ardents du Soleil, je vous invite dès aujourd’hui à vous immerger au sein de ce qui est 

nommé la cinquième dimension, que cela soit par l’appel des peuples de la nature, que cela soit 

par l’appel du Canal Marial, que cela soit par la Présence d’un des Anciens, d’une des Étoiles ou 

d’un des Archanges à vos côtés ; bénissez ces moments, laissez-les se dérouler dans la plénitude 

de la Grâce, dans la plénitude de l’état de Grâce, en faisant taire tout ce qui peut venir altérer 

cet état de béatitude vous amenant au seuil de l’Appel de Marie.

J’ajouterais que de façon fort logique, avant même l’apparition dans vos cieux de ce que j’ai 

décrit, avant même l’apparition de manière globale des sons et trompettes, de vérifier en vous 

ce qui se déroule, non pas pour le critiquer, non pas pour le soupeser mais pour vous rassurer et 

vous affirmer à vous-même la présence de votre éternité au sein de votre corps d’Êtreté, achevé 

maintenant pour la plupart d’entre vous, donnant un réceptacle parfait pour l’Appel de Marie et 

pour le retour de Celui qui vient.

Ne croyez rien de ce monde en ce qui se déroulera sur le plan dit historique des batailles à venir. 

Cela est une mise en scène qui ne pourra aller bien loin le moment venu. Il n’y aura quasiment 

pas de décalage entre l’Appel de Marie et votre transition, où que celle-ci aille. Contentez-vous 

de vivre votre vie jusqu’au moment où les sons retentiront à l’extérieur, qui seront les mêmes 

que nombre d’entre vous perçoivent dans la tête, autour des champs auriques et dans l’oreille 

gauche, et/ou l’oreille droite.

Cet appel à vous libérer n’est pas un appel à lutter contre quelque circonstance de ce monde 

mais bien à les laisser se dérouler sans y prêter conscience et sans y prêter affect ou une logique 

quelconque de votre monde et de ses lois.

... Silence...

Je vous invite donc, car mes mots s’arrêteront là, et par avance je rends grâce à votre écoute, je 

rends grâce à votre présence, et je rends grâce à votre lecture. Nous allons ensemble nous 

établir dans le Silence, de par notre Présence commune, de par votre lecture ou de par votre 

écoute quand vous le réaliserez. Ensemble le Silence de la Vérité, préalable au Verbe Créateur, 

Page 5 sur 5

5

achèvement des retournements, achèvement des passages, vous ramenant au temps des 

commencements où rien n’a jamais réellement commencé ni disparu. 

Alors ensemble, et cela sera ma façon de vous saluer, dans la Lumière des Élohim, dans la 

Lumière des Néphilim, par le Verbe du Silence et le Silence du Verbe. Ma bénédiction s’étend 

d’ores et déjà ici même et diffusera au fur et à mesure de votre lecture ou de votre écoute. 

N’oubliez pas, dans ces moments de lecture, d’écoute ou pour ce moment maintenant, de 

chanter en vous Élohim et Néphilim. Faisons cela durant 7 minutes de votre temps linéaire, en le 

Silence du Temple du cœur, nettoyé, purifié et pacifié, accueillant l’Appel de Marie et Celui qui 

vient.

... Silence...

Ainsi, dans le Silence de la Vérité du cœur, dans la vibration de l’Amour, en son éternité absolue, 

Orionis vous salue.

Blog : Les Transformations

 

5 sur 5